ICC Moot Court Competition 21 May 2017
Leiden University (The Netherlands) wins ICC Moot Court Competition, English version

 

 

Pictured here: ICC Judge Geoffrey Henderson with the winning team from Leiden University ©ICC-CPI

 

Leiden University (the Netherlands) won the International Criminal Court (ICC) Moot Court Competition – English edition. The final round was held today, 19 May 2017, in Courtroom I of the ICC in The Hague (the Netherlands). Singapore Management University (Singapore) and Queensland University of Technology (Australia) won, respectively, second and third places. The award for the Best Speaker went to Samantha Ann Tirthdas from the University of the Philippines, who was competing in the previous rounds leading to the final. Members of the winning team are Lena Ellen Becker, Stephen Greatley-Hirsch, Mariana Leite, Hugh McGowan, Lilla Ozoráková, Jens Iverson and Sara Pedroso.

 

On the judge's bench for this competition were ICC Judge Geoffrey Henderson, presiding, Hirad Abtahi, Head of Unit and Legal Adviser in the ICC Presidency, and William St-Michel, Associate Legal Adviser in the ICC Presidency.

 

This version of the ICC Moot Court Competition is organised by the Grotius Centre for International Legal Studies – Leiden University, in partnership with the International Bar Association and sponsored by the Planethood Foundation, the Ministry of Foreign Affairs of the Netherlands and The Hague Municipality. Top students of 64 universities from almost 50 countries and six continents worldwide participated in the preliminary stage of this year's ICC Moot Court Competition.

 

In the context of its Academic Programme, the ICC supports the organisation of ICC Moot Court Competitions in Chinese, English, Russian and Spanish, with a view to also support Arabic and French versions in the future. These initiatives play a critical role in galvanising interest in the Court's work with academic communities as well as in enhancing promotion and respect for international criminal law. 

 

Photos of the competition and awards ceremony are available: here

 

L’Université de Leiden (Pays-Bas) remporte le concours de procès fictif en anglais de la Cour pénale internationale

 

Sur la photo: Le juge de la CPI Geoffrey Henderson avec l’équipe lauréate de l’Université de Leiden ©ICC-CPI

 

L’Université de Leiden (Pays-Bas) a remporté le concours de procès fictif en anglais organisé par la Cour pénale internationale (CPI). L'épreuve finale s'est déroulée aujourd'hui, 19 mai 2017, dans la salle d'audience I de la CPI à La Haye (Pays‑Bas). Singapore Management University (Singapour) a remporté la deuxième place, et l’Université de technologie du Queensland (Australie) est arrivée en troisième position. Le prix du « Meilleur orateur » a été décerné à Samantha Ann Tirthdas, de l'Université des Philippines, qui a participé aux épreuves de sélection précédant la finale. L'équipe gagnante était composée de Lena Ellen Becker, Stephen Greatley-Hirsch, Mariana Leite, Hugh McGowan, Lilla Ozoráková, Jens Iverson et Sara Pedroso.

 

Les équipes se sont affrontées devant un jury composé du juge de la CPI Geoffrey Henderson, président, d’Hirad Abtahi, Chef d'unité et Conseiller juridique à la Présidence de la CPI, et de William St-Michel, Conseiller juridique adjoint à la Présidence de la CPI.

 

Cette édition du concours de procès fictif est organisée par le Centre Grotius pour les études juridiques internationales - Université de Leiden, en partenariat avec l'Association internationale du barreau et sponsorisée par la Fondation Planethood, le Ministère des affaires étrangères des Pays-Bas et la Municipalité de La Haye. Des étudiants de 64 universités de 50 pays et six continents du monde entier ont participé à l'étape préliminaire du concours de procès fictif de cette année.

 

Dans le cadre du programme qu'elle consacre aux milieux universitaires, la CPI soutient l'organisation de concours de procès fictifs en anglais, en chinois, en espagnol et en russe, et envisage d'en soutenir également l'organisation en arabe et en français à l'avenir. Ces initiatives jouent un rôle fondamental pour susciter dans les milieux universitaires de l'intérêt pour le travail de la Cour et pour mieux faire connaître et respecter le droit international pénal.

 

Page Tools
Share |